Institut français - Centre Saint-Louis

Partagez !

Pour en savoir plus

En 1945, dans le contexte de l’après-guerre, le philosophe Jacques Maritain alors Ambassadeur de France près le Saint-Siège, décide de fonder le Centre d’Etudes Saint-Louis de France afin de doter l’Ambassade d’un centre et d’un service culturel français au sein de la Rome ecclésiastique. Maritain vise un double objectif. Il s’agit de “représenter et diffuser la pensée et la culture chrétienne d’origine française auprès de toutes les personnes résidant à Rome, de quelque nationalité qu’elles soient ; mais de aussi faire connaître la pensée et la culture de la France laïque auprès du clergé et des religieux de tous les pays”.
Le Centre s’installe alors dans une aile du Palais Saint-Louis, lui-même bâti sur un terrain cédé aux Français par la bulle de Sixte IV, du 2 avril 1478, et géré (encore de nos jours), par les Pieux Etablissements de la France à Rome et à Lorette. Pour réaliser les objectifs qui lui ont été fixés, le Centre d’études s’est transformé peu à peu en Centre culturel grâce à la diversité de ses activités pédagogiques et intellectuelles : cours de langue, théâtre, expositions, projections cinématographiques, conférences, débats, concerts… jusqu’à la transformation en 2008 de la bibliothèque en véritable médiathèque/centre d’information sur la France contemporaine.

Progressivement, les actions culturelles du Centre culturel Saint-Louis de France se sont diversifiées, notamment avec la fermeture du Centre culturel de l’Ambassade de France en Italie, dit Centre Campitelli, en 1995. Dès lors, le Centre Saint-Louis de France est devenu le seul Centre culturel français à Rome, à côté de l’Académie de France et des services culturels de l’Ambassade de France en Italie avec lesquelles le Centre Saint-Louis de France collabore activement.

Depuis sa fondation, le Centre culturel a accueilli une grande partie de l’élite intellectuelle française à l’occasion de rencontres publiques. Il a eu l’honneur de recevoir les visites de plusieurs Papes (Jean XXIII, Paul VI, Jean-Paul II) ainsi que d’hommes politiques historiques à l’instar du Général De Gaulle. Les manifestations culturelles attirent également un large public romain composé d’universitaires, de journalistes, de personnalités politiques et plus généralement de toute personne appréciant la langue et la culture françaises.

En 2005, la fusion de l’Alliance française avec le Centre culturel Saint-Louis de France a intensifié l’offre pédagogique. Les enseignements proposés sont variés et les cours sont dispensés tout au long de l’année : cours réguliers répartis en sessions annuelles, cours accélérés mensuels, cours spécialisés, cours en entreprise, cours en ligne, etc. Les enseignants sont de langue maternelle française, licenciés et spécialisés dans l’apprentissage de la langue pour étrangers et la préparation et la passation des certifications Delf-Dalf, délivrées par le Ministère de l’Education nationale français.

Fort de son histoire et de son rattachement à l’Ambassade de France près le Saint Siège, l’Institut français-Centre Saint Louis développe également avec constance une programmation ouverte sur les grandes questions religieuses dans toutes leurs dimensions culturelles, sociales, éthiques, philosophiques, artistiques, le débat d’idées y tenant une place essentielle sans exclusive des autres activités (Livres, Expositions, Cinéma, etc.).

Le Centre culturel Saint-Louis de France s’est construit sous l’impulsion des directeurs suivants :

le Père Félix Darsy (1945-1967), dominicain, archéologue, Recteur de l’Institut Pontifical d’Archéologie Chrétienne

le Père Olivier de La Brosse (1967-1995), dominicain, auteur de nombreuses études historiques et théologiques

Monseigneur Jean-Michel Di Falco (1995-1997), actuellement Évêque de Gap

Jean-Dominique Durand (1998-2002), Professeur d’Histoire contemporaine

Vincent Aucante (2002-2006), Ingénieur et Professeur de philosophie

Monseigneur Patrick Valdrini (2006-2008), Recteur Emérite de l’Institut Catholique de Paris, Président Emérite de la Fédération des Universités catholiques européennes, Recteur de l’Église Saint-Louis des Français à Rome

Jean-Luc Pouthier (2008-2010), journaliste et historien

Nicolas Bauquet (2010-2014), historien de l’Europe centrale et orientale

Olivier Jacquot (2014-2018), agrégé d’histoire

Fabienne Couty (2018-), diplomate,  actuelle Conseillère culturelle de l’Ambassade de France près le Saint-Siège